Ce que nous apprend l'histoire des préjugés

Published 2023-03-20
Les préjugés ont la peau dure et pour cause, ils sont pour beaucoup très anciens. Petit topo sur l’histoire des préjugés.

⚠️ On a déjà vendu toutes les places journée du Culture Fest, ne vous mettez pas sur liste d'attente, il y a déjà 200 personnes, ça sert à rien, en revanche il reste quelques places soirée, à partir de 20h, ça veut dire que vous aurez quand même accès aux 3 dernières cartes blanches des invités + les dej sets, karaoké et blind test, on va faire la fête tous ensemble, invités et public, venez célébrer avec nous et au moins vous serez sûrs de voir une partie de l'événement ! ✨

A propos du festival, j’adresse un immense merci à Odoo qui sponsorise notre vidéo mais aussi le Culture Fest, c’est grâce à eux qu’on a pu construire notre super site, foncez prendre vos places avant qu’y en ait plus : culturefest.odoo.com/

Pour fabriquer, vous aussi, votre site sur Odoo, par ici : www.odoo.com/r/v6zy

Notre source pour cette vidéo est l’ouvrage “Histoire des Préjugés” dirigé par Jeanne Guérout et Xavier Mauduit, édité chez les Arènes. Si le sujet vous intéresse, je vous encourage à vous le procurer, un.e spécialiste y traite un préjugé par chapitre : arenes.fr/livre/histoire-des-prejuges/

Texte/voix : Manon Bri
Documentation : Vincent Girard
Image : Bart
Son : Camille Taillefer
www.instagram.com/camillosaure/
Montage : Boidin
www.instagram.com/boidinch/
Production : Marie Camier
www.instagram.com/mariecamiertheron/
Musique :
Black Monk
soundcloud.com/blackmonkmusic
Epidemic Sound
Sous-titres : Léa Massiani

On se retrouve sur les réseaux :
Tiktok : www.tiktok.com/@manonbrilcuah
Instagram : www.instagram.com/manonbrilcuah
Twitter : twitter.com/BrilManon
Facebook : www.facebook.com/cestuneautrehistoirelachaine

Et pour soutenir l'émission :
Utip : www.utip.io/cestuneautrehistoire
Ou cliquez sur le bouton « rejoindre », pour accéder aux badges, emojis.

Et pour le jeu des commentaires, je vous propose de mettre un simple, efficace et néanmoins flatteur “à bas les préjugés et vive le Culture Fest !”

All Comments (21)
  • @manonbrilcuah
    Toutes les places journée du Culture Fest sont vendues mais il reste quelques places soirée, à partir de 20h, ça veut dire que vous aurez quand même accès aux 3 dernières cartes blanches des invités + les dej sets, karaoké et blind test, on va faire la fête tous ensemble, invités et public, venez célébrer avec nous ✨
  • @rubis5904
    Il aurait été intéressant de mentionner aussi que les préjugés ont potentiellement valeur de prophéties autoréalisatrices, ou bien des clichés qui s'auto-entretiennent car l'existence du cliché et son influence dans la culture peut pousser les personnes concernées à inconsciemment devenir comme le préjugé. Ce phénomène se produit avec les préjugés positifs comme négatifs, d'ailleurs.
  • @louise1207
    J’EN PROFITE !! A partir de Mai, il y a une exposition au Mucem (Marseille) fait par des Romani, et qui traitent des stigmatisations autour les préjugés qu’ils ont vécu à travers les siècles !✨
  • @Flynut
    Super sujet de vidéo, ça aide un peu à comprendre pourquoi les préjugés ont la vie dure et d'où ils viennent. Un grand bravo Manon et à ton équipe. Un peu déçu de ne pas pouvoir aller au culture fest mais présent dans les coms pour booster la visibilité de la vidéo. Et surtout : à bas les préjugés et vive le Culture Fest !
  • @zephyra3981
    Super vidéo ! Par contre, l'étudiant de psychologie que je suis se doit de rappeler, que Freud était bien conscient que l'hystérie touche autant les hommes que les femmes (il l'a dit et écrit à de nombreuses reprises, tout comme Charcot), et qu'en psychologie, l'hystérie désigne une névrose, qui peut se traduire par des symptômes (souvent liés à des traumatismes) qui peuvent s'exprimer de différentes façon, parfois de manière impressionnantes. L'hystérie des psychologues et donc à différencier de l'hystérie du sens commun qui, comme Manon l'a très bien expliqué repose sur des préjugés bien plus vieux, et qui persistent malheureusement encore dans notre société !
  • Nan mais tu es super prolifique en ce moment bravo c’est trop trop cool !!!! ☀️
  • @resh6701
    "ceux qui énoncent et entretiennent les préjugés sont dans une position de domination" Ca par exemple c'est un beau préjugé
  • nan mais si un préjugé traverse les siècles c'est que y a peut être une part de vérité enfaite
  • Pour les règles il y a encore pas mal de culture qui pensent que ça souille ce qu'il y a autour. Aliment, enceinte sportive etc.
  • @cenlikin
    Salut, 2:20 "ceux qui formulent les préjugés sont dans une position de domination." (Je trouve cette formulation un peu manichéenne, suis je le seul?).
  • @MsBizbille
    Pour le coup de l'utérus qui bouge, ça ne vient pas de nulle part : sans contraception, quand on enchaîne les grossesses, la zone peut se fragiliser, et l'utérus peut sortir (ça s'appelle une descente d'organe). En Égypte antique, on a pu penser que l'utérus pouvait donc se déplacer dans le corps pour cette raison et on utilisait des odeurs au niveau du vagin et du nez des dames pour le remettre en place (bonnes en bas et mauvaises en haut pour le faire descendre, l'inverse pour le faire remonter)
  • Allô Manon ! Superbe éclairage, comme d'habitude ✨! Bravo et merci 💛 Dis-moi, envisageais-tu de faire un live Stream du Culture Fest (avec un passe digital payant, bien sûr) ? Parce que ma grande de bientôt 10 ans aurait adoré pouvoir venir, mais nous vivons depuis longtemps à Montréal, et ça fait un peu loin... rapport à l'école le lendemain, etc 😂 Quoi qu'il en soit, on adore ton travail, un très gros merci à toi et à toute ton équipe ! Adèle et son Papa
  • et puis si les préjugés existent, c'est qu'il y a une part de vérité dedans, sinon ce serait un non-sens. Difficile de ne pas trouver troublant le nombre de femmes ayant des lacunes dans la perception spatiale (le sens de l'orientation par exemple) ou d'hommes qui ne savent faire qu'une chose à la fois. Difficile de nier aussi que la femme va baser sa réflexion, son jugement, sur son ressenti, ses émotions (souvent elles peuvent pas sentir quelqu'un sans qu'elles arrivent forcément à en donner les raisons de façon cohérente), qu'elle va orienter ses centres d'intéret sur des disciplines "invisibles", la mythologie, l'ésotérisme, la poésie... Là où l'homme va au contraire reposer son analyse sur le rationnel, et va plutot s'intéresser au noyau dur, combats, défis, histoire, sciences, débats
  • @Jaouenyannick
    J'avais un gros préjugé sur Macron en 2017 : un banquier arrogant au pouvoir, ça ne me semblait rien présager de bon ! Ben, ça s'est obstinément confirmé ! J'ai aussi de gros préjugé sur vos vidéo : je suis certain de passer un bon moment et d'apprendre plein de choses... Et ça se confirme aussi !
  • @lepicvert1087
    C'est marrant, dans les commentaires on a du monde pour argumenter sur la véracité du cliché sur les français et descendre son propre peuple, mais rien sur les autres préjugés. Vidéo intéressante mais comme souvent, l'explication des origines des prejugé est très simpliste, et prends assez peu en compte le fait que des préjugés se base des fois sur une réalité (bien souvent passagère et pas lié à tout le groupe visé par le préjugé ou mal expliquer sur le moment, mais ça ne vient pas juste pour descendre son voisin)
  • @hugolink6459
    Le bouquin a l'air super intéressant ! Juste un point de la vidéo qui dérange énormément il faut vraiment mettre un terme à cette confusion qui persiste en France (et à peu près nulle part ailleurs dans le monde) entre psychiatrie, une branche de la médecine basée sur les preuves, et la psychanalyse, une pseudo-science bien moisie
  • le coeur du sujet n'est pas tellement de se contenter de dire que les préjugés ce n'est pas bien, c'est méchant. Les préjugés existent, ils existent par nature et il faut faire avec. C'est une autodéfense biologique qui permet d'anticiper une éventuelle menace. C'est dicté par la nature, alors après faire reposer le bien ou le mal des préjugés par des considérations sociales-sociétales n'a pas tellement de sens. Ce qui est important c'est, en dépit des préjugés que tout un chacun a, d'ètre curieux de l'autre, de chercher d'abord à le rencontrer et d'essayer de prendre du recul et de se mettre à sa place, quelque soit la pertinence du contexte. Le problème c'est toujours la suffisance, le manque d'esprit critique, le manque d'ouverture d'esprit et de curiosité. Il y a des préjugés qui en apparence ne sont pas forcément négatifs mais qui peuvent faire beaucoup de dégats. Je vis en Italie et à chaque fois que je dis "je suis Français" on me répond tout de suite "ah Paris!!!", c'est-à-dire que notre pays se limite à la capitale que la Province subit depuis plus de 200 ans. Très triste...
  • @lorinnet5772
    Le festival a l'air incroyable 😍😍 par contre il n'y a pas de ticket pour la journée uniquement (sans la soirée) c'est un peu dommage 😢